regards croisés
ON OFF

par Jean-Pierre Viboud, directeur général

Ce qui a marqué Oney en 2017

Quelle année 2017 ! Jamais dans l’histoire de Oney nous n’avions connu une année aussi riche. Le lancement de notre projet international a créé une dynamique sans précédent qui nous a permis d’accélérer considérablement notre mouvement de transformation. Dans tous les pays, et en transverse, nous avons mené un nombre impressionnant de projets majeurs, tout en maintenant un excellent niveau de performance commerciale. Nous le devons à nos équipes !

Nous avons commencé notre transformation de l’intérieur, nous avons clarifié notre mission, choisi nos valeurs et affirmé notre ambition. Notre mission « Donner à chacun la liberté d’être et d’agir » doit nous animer au quotidien. C’est ce qui doit guider notre relation client, notre mode de management, notre innovation... et nous amener jour après jour vers la réalisation de notre ambition.

Nous avons posé les bases de la construction de la banque de commerçants internationale que nous voulons devenir. Nous avons entamé de nombreux chantiers pour offrir une expérience client humaine et digitale. Nous nous sommes ouverts à notre écosystème. Nous avons renforcé nos partenariats et conquis de nouveaux marchés : 2017 a été une année record en termes de nouveaux partenaires conquis et de produits d’assurance lancés auprès de nos partenaires existants.

Nous avons multiplié les actions sociétales dans plusieurs pays, reflet de notre volonté d’avoir un impact positif sur le monde.

Et surtout, nous avons entamé un grand mouvement de transformation humaine ! C’est en nous transformant de l’intérieur que nous arriverons à faire la différence. Nous avons écrit avec nos 2 900 talents une belle ambition et de magnifiques valeurs. Aujourd’hui, nous sommes tous acteurs de notre transformation !

Regard sur notre avenir

2018 doit être l’année de la concrétisation de notre transformation. Les bases posées en 2017 doivent maintenant porter leurs fruits. Penser transversal, développer des zones d’expertises dans nos pays, au service de l’ensemble, créer des offres internationales : nous devons accélérer notre développement pour garder la main dans un monde qui bouge très vite.

Mais surtout, nous devons avancer vers la réalisation de notre ambition et donner concrètement vie à nos valeurs. Placer l’homme au cœur de nos décisions, tel est l’enjeu qui nous attend demain.
De grands mouvements sont en cours, nous devons continuer dans ce sens pour faire de Oney une banque internationale unique !

Ángel Valdivia, chargé Attraction & développement des talents Oney Espagne.

Ce qui a marqué Oney en 2017

Pour moi, ce qui a fait la différence cette année c’est, sans aucun doute, le travail que nous avons mené sur notre ambition, notre mission et nos valeurs. Non seulement nous avons compris que le monde bouge mais nous sommes allés au-delà. Lorsque le mouvement a été lancé dans toute l’entreprise, nous avons vite compris qu’il se passait quelque chose de grand, qu’il y avait un changement que nous ne voulions pas rater. Nous avons alors participé à la co-construction internationale de notre projet de transformation. Le mouvement s’est poursuivi encore et encore jusqu’à la révélation du résultat : notre nouvelle ambition. Et celle-ci dépassait largement les attentes de chacun d’entre nous. C’est là que nous nous sommes dit : « C’est ici que je veux travailler ». Notre mission, notre nouvelle ambition, nos nouvelles valeurs sont vraiment incroyables, actuelles ; c’est ce que nous souhaitions.

Je travaille au sein de la DRH. Accorder une grande importance à l’humain et au respect de chacun d’entre nous, en nous donnant la liberté d’être et d’agir, nous a encouragés et nous a donné de l’énergie. J’ai la chance de partager ma journée avec une merveilleuse équipe humaine qui recherche avant tout la satisfaction des collaborateurs. Nous sommes constamment motivés.

Par le passé, nous avons vécu en Espagne des moments difficiles (je suis là depuis 1 an et demi), c’est pour cette raison que je pense que les nouveaux arrivants doivent transmettre leur enthousiasme aux plus anciens. Parce que si aujourd’hui nous pouvons grandir, c’est grâce aux efforts de ceux qui nous ont précédés.

Regard sur notre avenir

Quand je pense à l’avenir de Oney, je m’imagine travailler dans un grand groupe. Dans une banque dont la valeur ajoutée est son attitude humaine envers ses clients, par des communications simples, proches, transparentes et avec des produits pensés pour leur faciliter la vie. J’imagine aussi que nous n’oublierons pas nos origines : voilà pourquoi j’aimerais que nous nous distinguions par notre soutien aux nouveaux commerçants et entrepreneurs en leur proposant un financement et des moyens de paiement qui les aident à atteindre leurs objectifs. J’aimerais que, lorsque je dirai que je travaille chez Oney, mon interlocuteur connaisse notre entreprise et que cela provoque chez lui des émotions positives. J’imagine des candidats qui voudront travailler avec nous parce que l’expérience que nous leur proposons est authentique et unique.

Enfin, je vois Oney comme un acteur parfaitement reconnu sur le marché, et loyal. Je suis conscient du travail que nous devons réaliser pour y parvenir et j’ignore le temps qu’il nous faudra, mais je suis certain que nous en sommes capables. Nous devons bien saisir le défi qui nous attend, la tâche ne sera pas facile. Je fais confiance à nos dirigeants, ils prendront les meilleures décisions et les plus pertinentes. Nous devons rêver, certes, mais en gardant les yeux ouverts.