INTERNATIONAL

Construire une banque de commerçants internationale

Penser transverse et international, renforcer nos positions dans nos pays d’implantation et, surtout, accélérer notre développement : tels sont les défis au cœur de notre projet de développement. L’accélération de notre transformation passera en effet par notre capacité à penser « glocal » pour répondre aux attentes de nos partenaires et aux exigences concurrentielles.
ON OFF
Un projet international

En 2017, pour la 1re fois dans notre histoire, nous avons écrit un projet de développement international et transverse. « Chacun au service du collectif et de la réussite de Oney dans le monde » est son point de départ. Ce projet implique des mouvements de fond tant sur le plan business que sur le plan humain et organisationnel, avec des évolutions produits et des changements d’état d’esprit. Dès cette année, nous en avons ressenti les premiers effets. Nous avons accéléré les mobilités internationales pour amener plus de transversalité et permettre à nos talents de se développer. Nous avons lancé un produit d’épargne en Allemagne et recueilli 583 millions d’€ pour diversifier notre refinancement. Nous avons multiplié notre présence dans les salons internationaux.

X2

progression du nombre de mobilités internationales en 2 ans.

Des offres multi-pays
De plus en plus, nous pensons « glocal » dans nos développements. Ainsi, en 2017, notre solution de paiement fractionné online, leader du marché français, a connu un grand succès en Espagne avec la signature de 30 partenariats e-commerce. Nous avons signé avec Auchan Retail un contrat international autour de notre offre de data sharing pour lui permettre de mieux monétiser ses données auprès de ses fournisseurs. Nous avons lancé 27 produits d’assurance dans 4 pays différents grâce à notre filiale Oney Insurance. Nos équipes se sont organisées pour travailler transversalement sur de nombreux projets internationaux qui verront le jour dès 2018.

Des pays qui se renforcent
 
Nous avons également lancé de grands projets de renforcement de nos positions locales dans nos pays d’implantation. En 2017, nous avons obtenu la licence « Banque retail » en Russie, dans un contexte réglementaire difficile. Avec cette licence, nous pourrons ouvrir des comptes courants, des comptes épargne et ainsi réaliser des opérations auprès des particuliers. Dès son obtention, les équipes se sont mobilisées autour du projet commercial. Les 1res cartes bancaires Oney issues de nos systèmes ont été lancées au cours du dernier trimestre.
En Pologne, nous avons mis fin au partenariat avec le Crédit Agricole afin de pouvoir déployer un nouveau projet commercial innovant.
/ /
Développer des offres internationales pour répondre aux besoins de nos partenaires et de nos clients est notre priorité.
Mathieu Escarpit
Directeur Business development Groupe
 
UKRAINE,
Ana
 
L’éveil de l’Ukraine
"2017 a marqué un tournant dans l’histoire de Oney Ukraine. Notre principal partenaire, Auchan, s’est développé rapidement. En 3 mois, nous avons ouvert 9 nouveaux stands crédit. Notre réseau a doublé ! En même temps, nous avons démarré la digitalisation des parcours clients. Notre ambition est de devenir leader des solutions de crédit et notre petite équipe fait tout pour atteindre cet objectif !"
 
La transversalité dépasse les frontières
"L’ensemble de mon équipe est parti 3 jours à Madrid à la rencontre des équipes 3x 4x Oney Espagne. L’objectif était de voir comment elles travaillent, et de découvrir les particularités du mode de fonctionnement de ce produit en Espagne. Nous en avons profité pour visiter Al campo, des magasins innovants qui utilisent Automatric en réel... Quel voyage au pays de la transversalité !"
Sylvie, France
X3
du nombre de workshops internationaux organisés en 2017
23,52
heures de formation par collaborateur
(+ 14,5 %)
 
À la conquête de l’épargne allemande
"« Tu aurais 5 minutes pour qu’on te présente un projet ? » Tout a commencé comme ça. Présentation faite, le 1er mot qui nous est venu à l’esprit était I.M.P.O.S.S.I.B.L.E. Vraiment ? L’enjeu était de taille : proposer un nouveau produit sur un nouveau marché. Et pourtant, le projet a vu le jour seulement quelques mois après son démarrage ! Des investisseurs allemands nous confient désormais leur épargne. La clef de la réussite ? Une belle cohésion d’équipe en interne et un travail passionnant réalisé avec une Fintech. Aujourd’hui, on est fiers d’avoir contribué à ce succès... Un peu comme si nous avions marché sur la lune !"
Gaëtane et Benoît, Groupe
 
"Je voudrais partager avec vous une histoire de courage, de détermination et de persévérance. Nous avons pour projet de relancer la Pologne en impliquant autant de personnes que possible et en rendant le projet vivant ! Au-delà de l’objectif, le plus important pour nous est donner le 1er rôle aux collaborateurs, surtout les équipes de vente."
Marta,
Pologne
 
Une licence bancaire en Russie !
"Le projet d’obtention de la licence bancaire a été très difficile. Nous avons travaillé non-stop pendant 6 mois pour préparer d'énormes quantités d'informations. La situation économique complexe de l'économie russe, son contexte réglementaire et les relations entre la Russie et la France ne nous ont pas aidés. Mais notre confiance en nous, notre professionnalisme, la constance et l'attention portées aux résultats nous ont aidés à atteindre notre objectif. Nous avons reçu notre licence tant attendue ! Pour tous, ce fut un moment incroyable, qui nous a donné un formidable coup de pouce pour booster notre développement."
Anastasia, Russie
 
Mobilité internationale, défi accepté !
Eliza, Groupe
"Une année s'est écoulée depuis le début de mon aventure de mobilité internationale. Je ne l'avais même pas prévue, mais il y avait une grande opportunité, alors j'ai pensé : "Pourquoi pas ?".

L’hésitation des premiers temps
Comment je me suis retrouvée dans cette situation ? Il y a un an, j’étais responsable Formation et développement de Oney Pologne. Un jour, j'ai reçu un mail à propos d’un recrutement pour le poste de chargé de Développement RH Groupe. J’ai trouvé l’offre très intéressante mais, à cause de mes compétences linguistiques, les chances étaient plutôt minces. J'avais un peu appris le français mais, soyons honnêtes, je n'avais pas assez de courage pour parler français sans être embarrassée.

Et soudain, le grand saut
Mais bon on ne vit qu’une fois ! J'ai décidé de parler à Simon (qui recrutait) et de lui demander ses attentes sur la maîtrise du français. Sa (non-)réponse m'a un peu surprise : il m'a simplement suggéré d'envoyer mon CV. C’est ainsi que le processus de recrutement a commencé. Et que je me suis retrouvée en France. Comme dans tout processus de changement, j'avais peur de ce qui allait m'arriver et je ne savais pas si j’étais capable d’aller dans un nouveau pays, avec de nouvelles personnes. Tout a été vraiment bien organisé et une société externe m'a aidée à trouver un appartement et à régler toutes les questions administratives. Des collègues fantastiques sont passés à l'anglais ou aux « signes » et m'ont patiemment expliqué les détails de la vie quotidienne au bureau. Au début, même l'achat d'un café peut être un défi ! Quand il y avait des difficultés, il y avait toujours quelqu'un pour m'aider. Aujourd'hui, même si je suis déjà bien installée ici, il y a toujours quelqu'un qui est prêt à répondre à mes questions les plus étranges.

Défi réussi !
Respect, enthousiasme, liberté sont des mots qui contribuent définitivement à la mobilité internationale chez Oney. Il y a beaucoup de gens dans l'entreprise, comme moi, qui ont déménagé de façon temporaire ou permanente dans un autre pays et qui continuent d'y développer leurs compétences. Si un jour, dans votre boîte mail, un message apparaît avec une offre d'emploi dans une autre entité Oney, dites « Challenge accepté » et commencez à vous déplacer dans le monde !"